Thomas Thiede a suivi des études de droit, d'économie et de science politique á → l'Université de Greifswald en Al­le­ma­gne et y décroche son baccalauréat en droit. En 2003, il travaille comme assistant pour le professeur → Stefan Habermeier et complète par la suite une maîtrise en droit comparé et en droit européen, d'où il res­sor­ti­ra avec son premier examen d'état (Referendarsexamen) en octobre 2006.

Ensuite, après avoir obtenu le poste d'assistant scientifique dans → l'Institute for European Tort Law de l'A­ca­d&e­acute;mie autrichienne des sciences située á Vienne, il débute ses études de doctorat en participant aux cours des professeurs → Bernhard A. Koch et → Helmut Koziol. Sa thèse se concentre sur la protection des droits de la personnalité en relation avec l'invasion des médias de masse dans un contexte de conflits de lois trans­front­aliers au sein l'Europe.

En 2010, il obtient son doctorat avec la plus haute distinction (doctorate summa cum laude) á l'Université d'Inns­bruck et est promu Junior Scientist á l'Académie des Sciences d'Autriche. Sa thèse sera publiée par la maison → d'édition Jan Sramek Verlag. En 2011 il se voit récompensé par → le prix Franz-Gschnitzer de l'Uni­ver­si­té d'Innsbruck et rejoint ainsi une fraternité de brillants jeunes universitaires. Au début de l'année 2013, il parvient á s'élever au rang très réputé de maître conférencier de → Institut de droit civil, de droit étran­ger et in­ter­na­tio­nal privé de l’Université de Graz. Il y donne des cours en matière de droit comparé et de con­flit de loi. Ses recherches tournent principalement autour du droit comparé, du conflit de lois, du délit civil et de la pro­pri­été intellectuelle. Il a participé á de nombreuses → conférences internationales, a porté sa contribution dans → nombre de revues universitaires renommées et enfin, a publié des collections spécialisées et dirigé en mê­me temps de multiples projets á l'Institute for European Tort Law. Il est affilié de → European Centre of Tort and Insurance Law (ECTIL) at → l'Institut du droit européen (European Law Institute, ELI) ainsi que de l'association → Trans Europe Experts.

Il parle couramment l'allemand et l'anglais et a de bonnes connaissances en français et en russe. Il s'intéresse par­ti­culiè­re­ment aux liens qui existent entre l'information technologique, l'apprentissage juridique et la bourse. A part cela, il a une passion pour la voile.